Comment choisir un radiateur performant ? Zoom sur le radiateur infrarouge2018-12-05T12:04:28+00:00

Dossier Chauffage innovant : faut-il choisir les radiateurs infrarouges lointains (IRL) ?

Partagez cette page

Sommaire dossier expert “radiateur InfraRouge Lointain – IRL” :

Principe de fonctionnement du chauffage par infrarouge

Infrarouge court IRC ou Infrarouge Lointain (ou long) IRL ?

Confort et radiateurs infrarouges

Le radiateur infrarouge un pas de plus vers la basse consommation

Critères pour un projet réussi. Pièges à éviter.

Principe du chauffage par infrarouge

L’infrarouge est très répandu dans la vie du quotidien (industrie, santé, domicile). Nous ne nous intéressons ici qu’au domaine du chauffage.

Les radiateurs dits à “infrarouge” sont des radiateurs électriques rayonnants. Ce qui les distinguent des radiateurs rayonnants classiques c’est leur performance.

La plupart des radiateurs (et plus généralement des émetteurs de chaleurs) produisent du chauffage principalement par convection. L’air se réchauffe au contact de l’émetteur de chaleur puis s’accumule au plafond et rempli progressivement le volume de la pièce. Le principe de l’infrarouge est, au contraire, de limiter au maximum l’effet convectif et de maximiser l’effet rayonnement. En savoir plus sur la convection.

Le chauffage infrarouge est donc un chauffage rayonnant dont les performances permettent de produire au moins 50% d’infrarouge (donc 50% de convection).

14 bonnes raisons de choisir l'infrarouge

Chauffage par infrarouge pour l’intérieur

Mais qu’est ce que le rayonnement ? C’est le fait de transmettre la chaleur sans contact. Bien connu, c’est le principe du soleil qui l’hiver vous réchauffe alors que vous êtes à l’extérieur et qu’il fait 0°C – la chaleur vous a atteint, sans contact -. Ce principe a été découvert par le physicien Herschel au 18ème siècle. Les radiateurs à infrarouges reproduisent ce principe à base d’électricité.

L’infrarouge est très répandu dans la vie du quotidien (industrie, santé, domicile). Nous ne nous intéressons ici qu’au domaine du chauffage.

Les radiateurs dits à “infrarouge” sont des radiateurs électriques rayonnants. Ce qui les distinguent des radiateurs rayonnants classiques c’est leur performance.

La plupart des radiateurs (et plus généralement des émetteurs de chaleurs) produisent du chauffage principalement par convection. L’air se réchauffe au contact de l’émetteur de chaleur puis s’accumule au plafond et rempli progressivement le volume de la pièce. Le principe de l’infrarouge est, au contraire, de limiter au maximum l’effet convectif et de maximiser l’effet rayonnement. En savoir plus sur la convection.

Le chauffage infrarouge est donc un chauffage rayonnant dont les performances permettent de produire au moins 50% d’infrarouge (donc 50% de convection).

En savoir plus sur le chauffage par rayonnement

Infrarouge court IRC ou Infrarouge Lointain (ou long) IRL ?

On distingue 2 familles de chauffage par infrarouge :

  • les infrarouges courts (IRC),
  • les infrarouges lointains aussi appelés infrarouges longs ou d’autres appellations (IRL, chauffage biotique…).

Les infrarouges courts sont bien connus du grand public pour le chauffage. On les retrouve aux terrasses des cafés, restaurants, vérandas, jardins d’hiver, en salle de bain, etc :

  • ils émettent des ondes infrarouges dont la portée est de l’ordre de 2.5 mètres à 3 mètres maximum. Selon la forme du radiateur on va créer une “bulle de chaleur” (cône, pyramide, etc.). Tout ce qui est à l’intérieur de la zone ressent directement la chaleur. Ce qui est à l’extérieur n’est pas chauffé. Le chauffage est dit directionnel.

Les infrarouges lointains sont eux beaucoup moins connus en France. Les fabricants autrichiens, en pointe sur les techniques liés aux énergies renouvelables et à l’autoconsommation en sont les créateurs. Années après années ils gagnent des parts de marché :

  • ils émettent des ondes infrarouges de beaucoup plus longue portée (4 à 5 mètres pour les leaders).
  • ils sont destinés au chauffage intérieur. On ne chauffe pas l’air directement, mais indirectement. Le bâtiment (sol, plafond, murs, …) accumule l’énergie puis la restitue, à basse température. Donc l’air est réchauffé petit à petit. L’énergie est stockée de façon homogène dans le bâtiment. Cette technique présente de nombreux avantages au niveau confort et consommation.


Confort et radiateurs à infrarouges

Les radiateurs infrarouges (de qualité !) offrent un excellent confort thermique. 

Nombreux sont les paramètres qui influencent le confort thermique dans le cadre du chauffage résidentiel. Parmi ceux-ci on compte 3 paramètres directement influencés par l’infrarouge :

  • la variation de température entre sol et plafond
  • la différence de température entre les parois (murs, sols, plafonds) et la température ambiante
  • la circulation d’air dans la pièce

Les radiateurs haut de gamme émettent principalement du rayonnement et non de la chaleur par convection. Cela signifie que la différence de température entre le sol et le plafond va être grandement réduite (voir tableau comparatif ci-dessous). L’énergie accumulée dans les parois (sol, murs, plafond) va être redistribuée à basse température, donc ces parois seront plus chaude. Or il est démontré scientifiquement que moins l’écart de température entre les murs et l’air ambiant est grand, plus le confort est élevé (source “la thermique du bâtiment éditions DUNOD”).

La circulation d’air est fortement réduite (et le brassage des allergènes aussi) comparé aux convecteurs classiques. De plus l’air n’est pas asséché.

En savoir plus sur le confort thermique


Le radiateur infrarouge lointain : un pas de plus vers la basse consommation

Les radiateurs infrarouges lointain (haut de gamme !) permettent de réduire les consommations électriques de l’ordre de 30 à 40% comparés à des convecteurs classiques. Pourquoi ?

  • il n’est plus nécessaire de chauffer inutilement l’ensemble du volume de la pièce (d’autant plus si la hauteur sous plafond est importante).
  • en termes de ressenti, il est démontré qu’à confort égal, le rayonnement permet de chauffer à 1°C de moins, soit 7% de consommation en moins. Avec l’infrarouge, chauffez à 19°C pour un ressenti de 20°C.
  • contrairement aux idées préconçues, non tous les radiateurs ne transforment pas l’électricité avec la même efficacité. Des radiateurs infrarouges performants permettent de réduire la facture si les besoins ont été estimés correctement et posés selon les règles de l’art.


Critères pour un projet réussi, pièges à éviter.

animation video radiateur infrarouge HeatGood

Radiateur infrarouge Tableau d’art DEGXEL ww.degxel.fr

Comme pour les radiateurs classiques les radiateurs infrarouges lointain sont très variables en qualité.

Faire confiance à un fabricant présentant les critères ci après est essentiel pour la réussite de votre projet, aussi bien en termes de qualité, de fiabilité, de sécurité et de basse consommation.

Les critères :

  • un taux de rayonnement supérieur à 50% (celui ci est rarement atteint par radiateurs qui incorporent des films à base de carbones). Malheureusement le taux de rayonnement est très rarement annoncé ou fantaisiste. Demandez à vérifier les valeurs annoncées. Un bon moyen de vérifier scientifiquement le taux de rayonnement est la température de surface. Si celle ci est inférieure à 75-80°C, pas de doute le taux de rayonnement sera inférieur (voire très inférieur) à 50%. A noter les radiateurs “dits infrarouges” que l’on trouve en grande distribution à moins de 200€ ont des taux de rayonnement de 10% à 30% ! N’oubliez pas, ce taux de rayonnement influencera directement la consommation de votre client et son confort.
  • une façade en métal ou au moins de la même matière que le bâti du radiateur afin d’éviter les problèmes de dilatation entre 2 métaux. Ce point est important, car il a été reporté que des radiateurs (y compris posés au plafond) ont la façade qui s’est décrochée du bâti.
  • la présence, essentielle, d’un isolant à l’arrière du radiateur afin de forcer le rayonnement vers l’avant (et non vers l’arrière du mur).
  • le conseil en termes de positionnement idéal. La règle de base étant que toutes les zones de la pièces puissent être atteintes par le rayonnement.
  • la durée de garantie annoncée et le service après vente.

Les fabricants autrichiens étant à l’origine historique de ce types de chauffages, leur expertise est reconnue dans le domaine. Il n’existe pas de fabricant français dont les taux de rayonnement sont supérieurs à 50%.

Pour un produit de qualité, comptez de l’ordre de 1000€ pour chauffer 25 à 30 m2 selon le niveau d’isolation. Les prix augmentent en conséquence selon le niveau de finition ou de personnalisation souhaité (miroir, décor personnalisé, verre, pierre naturelle, etc.).

Voir le Catalogue 2019

Radiateurs infrarouges 2 cm d’épaisseur