Comment chauffer une véranda sans trop consommer ?2018-12-05T12:01:27+00:00

Proposez à vos clients  une solution de chauffage de véranda efficace et adaptée

Partagez cette page

Véranda : l’avantage de ses contraintes …

Les vérandas deviennent très rapidement chaudes et confortables quand les rayons (infrarouges) du soleil atteignent (et passent à travers) leur vitrage. Une extension idéale pour se relaxer … Le problème est qu’en inter-saison ou l’hiver, quand le nombre d’heures de soleil est limité, il est difficile de ne compter que sur le soleil pour la réchauffer.

Quelles sont les problématiques principales liées au chauffage des vérandas ?

  • Les déperditions énergétiques (liées aux parois vitrées) qui rendent, le plus souvent, la solution très énergivore. Ceci est à pondérer toutefois, car la véranda chauffée réduira les besoins de chauffage de la maison (source SNFA – Syndicat national de la construction des fenêtres, façades et activités associées).
  • La maîtrise de la température ambiante complexe à stabiliser, à la hausse comme à la baisse (trop chaud, trop froid).

Quel principe de chauffe faut-il privilégier pour maximiser le confort et minimiser la consommation ?

Dans une véranda classique, c’est à dire avec plus de 3-4 faces vitrées dont le plafond, cela ne présente pas d’intérêt de chauffer l’ensemble du volume. On retiendra un principe de chauffe localisé, à proximité immédiate de la personne à réchauffer.

Photo @ Degxel France

Les principales solutions pour chauffer une véranda

Peu de solutions adaptées pour chauffer une véranda :

  • Le chauffage électrique radiant : fonctionnant sur le principe des rayons du soleil, l’émetteur de chaleur va produire et diffuser du rayonnement infrarouge.
  • Les foyers : cheminées, poêles à bois/pellets, inserts : produisent de la chaleur à la fois par rayonnement et par convection en chauffant l’air.
  • Étendre le chauffage central de la maison (s’il existe et dans la mesure du possible) à cette pièce via un radiateur ou un chauffage au sol.
  • Utiliser une source d’énergie renouvelable spécifique à la véranda ou commune à la maison (panneaux solaires thermiques, etc.).
  • Les vitrages chauffants pour véranda. En savoir plus sur les vitrages chauffants.
  • Limiter les besoins en utilisant un verre qui laisse passer la chaleur du soleil en hiver et la stoppe en été. En savoir plus sur les vitrages intelligents dynamiques.

1. Le chauffage radiant (ou rayonnant infrarouge)

Le chauffage infrarouge (que l’on appelle aussi rayonnant ou radiant) fonctionne sur le principe du soleil. Il émet un rayonnement de longueur d’onde infrarouge, à base de gaz qu’on brûle ou d’électricité.

Il est nécessaire de distinguer 2 types de chauffages par infrarouge :

  • Le chauffage IRL ou Infrarouge Lointain. Celui ci n’est pas adapté au chauffage des vérandas dans la mesure où la chaleur à besoin de s’accumuler dans les murs, le sol, le plafond avant d’être restituée à base température. Dans le cas d’une véranda avec 4 façades vitrées le plus souvent, cela n’a pas de sens. En effet l’infrarouge (identique aux rayons du soleil) passera à travers les façades vitrées ce qui n’est pas le but. En savoir plus sur le chauffage infrarouge lointain par ailleurs très efficace.
  • Le chauffage IRC ou Infrarouge Court. Ce type de longueur d’ondes (courtes) est spécialement adapté aux zone complexes à chauffer comme les vérandas. Sa portée est de l’ordre de 2 à 3 mètres maximum.

Les avantages du chauffage infrarouge dans le cadre d’une véranda ou zone à parois vitrées

  • Le chauffage par infrarouge produit une chaleur douce et confortable, comparable à celle d’un poêle à bois.
  • C’est une solution presque idéale pour chauffer ce type d’espaces vitrés ou lorsque les mouvements d’air sont importants. On ne chauffe pas inutilement des zones presque impossibles à chauffer ! Même si les puissances sont élevées, au final, comme on ne chauffe qu’une zone localisée, la consommation peut rester limitée.
  • Selon les modèles, l’émission de chaleur peut être quasiment instantanée.
  • Important pour les vérandas : le chauffage infrarouge n’assèche pas l’air et ne créé pas d’humidité.

Il est d’autant plus avantageux et adapté que la véranda et le sol sont bien isolés (rupture de ponts thermiques, vitrage isolant)

Ce mode de chauffage devant être dirigé en direction des personnes à chauffer et à une distance de 3 mètres maximum, tout un système d’accessoires de fixation est prévu pour une fixation au plafond (tiges, filins, etc.) ou au mur (rotules, tiges articulées, etc.) ou sur pieds.

2. Cheminées, poêle, insert

focus cheminées

BATHYSCAFOCUS S/PIED @ www.focus-creation.com

Les avantages du chauffage au bois dans le cadre d’une véranda ou zone à parois vitrées

  • Faible consommation énergétique, écologique.
  • Sensation de chaleur relativement rapide.

Mixant le rayonnement et la convection, ce mode chauffage est bien adapté aux vérandas.

Les contraintes sont :

  • Le prix rapporté à la taille de la véranda – ou même de la zone – à chauffer. Il est probable que le coût au m2 sera très élevé, sauf pour les solutions rudimentaires peu efficaces.
  • L’encombrement et les possibilités techniques de positionnement (agencement) et d’extraction (conduit des fumées).
  • Stockage du combustible.
  • L’humidité résultante qui peut faire suinter les parois si la différence de température entre l’extérieur et l’intérieur est importante.

3. Vitrage Chauffant pour véranda

vitrage chauffant pour cheminée

Vitrage chauffant CalorGlass® @ https://www.fillonneau.com

Il s’agit d’un chauffage électrique surfacique qui chauffe par rayonnement. Une fine couche (intégrée à l’intérieur du verre et invisible) composée de micro-particules métalliques va chauffer à basse température (de 20°C à 40°C).

Les avantages sont :

  • absence de condensation
  • chauffage rayonnant vers l’intérieur de la véranda (et limité à l’extérieur selon les fabricants).
  • design : l’alimentation et le câblage sont cachés dans les profilés.

Il existe encore peu de retours opérationnels sur ce type de solutions.

Indications CalorGlass® : performance thermique de 250 W/m2, 4 m2 de vitrage chauffant permettent de chauffer une véranda de 20 m2. Soit 1000 Watts pour 20 m2. Quelques distributeurs : Filloneau, Menuiseries de l’avenir, Riou Glass, Multi-Fermetures.