Home / Chauffage / Chauffage électrique / Quel est l’intérêt du coefficient d’aptitude pour un radiateur électrique ? (español – english)

Quel est l’intérêt du coefficient d’aptitude pour un radiateur électrique ?

Partagez cette page

Le coefficient d’aptitude (C.A.) est une notion propre aux systèmes de chauffage et aux radiateurs. C’est une donnée qui permet de caractériser la performance de la régulation (le thermostat pour faire simple) et la réactivité de l’émetteur de chaleur (le radiateur). Le radiateur peut-il réchauffer la pièce rapidement ? Maintenir la température sans variation ? Assurer une température homogène du sol au plafond ? C’est ce coefficient qui répond à ces 3 questions ! Cette donnée réglementaire (pour une partie des radiateurs) permet donc de comparer la performance de nos radiateurs.

Sommaire :

  • Qu’est ce que le coefficient d’aptitude pour un radiateur électrique ?
  • Le coefficient d’aptitude du radiateur : variation de la température dans le temps et l’espace
  • Le coefficient d’aptitude par technologie de chauffage électrique : spécificité des radiateurs à infrarouge
  • Quelles valeurs du coefficient d’aptitude cibler pour un radiateur performant ?

Qu’est ce que le coefficient d’aptitude pour un radiateur électrique ?

Le coefficient d’aptitude est une donnée technique, le plus souvent certifiée (obtenue en laboratoire), qui traduit la performance d’un radiateur électrique. Cette donnée est prise en compte dans les logiciels de calcul permettant aux bureaux d’étude d’intégrer des radiateurs électriques dans un processus de conformité à la réglementation thermique en vigueur (RT2012 actuellement). En clair, on s’assure qu’un radiateur est performant avant de l’intégrer à un bâtiment neuf. Les autres éléments de conformité à l’aptitude d’un radiateur électrique à action directe sont définis par la norme NF EN 60675 (échauffement des surfaces, temps mise en régime, etc.).

Le coefficient d’aptitude du radiateur : variation de la température ambiante dans le temps et l’espace …

Le coefficient d’aptitude (en termes non scientifiques) :

“Il traduit la capacité du radiateur à fournir de la chaleur rapidement, à la maintenir de façon relativement homogène dans l’espace (c’est à dire le moins d’écart possible du sol au plafond), durablement dans le temps et avec précision (suivre un consigne de température)”

Sources DEGXEL fabricant radiateurs électriques

mauvais coefficient aptitude radiateur électrique

Mauvais coefficient d’aptitude : Température non homogène dans l’espace et pas stable dans le temps

bon coefficient aptitude radiateur électrique

Bon coefficient d’aptitude : Température homogène du sol au plafond et peu de variations dans le temps !

Pour définir un radiateur électrique comme étant performant, la réglementation thermique (RT2012 – méthode de calcul réglementaire Th-CE) s’appuie sur 3 critères :

1) la variation spatiale (i.e. la variation de la température dans l’espace) doit être la plus faible possible :

    • Ceci est obtenu lorsque le radiateur fourni le plus de rayonnement possible (donc le moins de convection).
    • A titre d’exemple les radiateurs rayonnants sont classés dans la classe B3 ce qui signifie une variation spatiale de 0.2°C pour une hauteur sous plafond inférieure à 4 mètres, ce qui est excellent. On veut éviter à tout prix la stratification de l’air (ex : 14°C au sol et 27°C au plafond).
    • Les autres émetteurs de type radiateurs ont une variation spatiale de 0.4°C.

2) la variation temporelle (i.e. variation de la température dans le temps) doit être la plus faible possible :

    • Cette donnée traduit la précision et donc l’efficacité de la régulation électronique (le thermostat) associée à l’émetteur. C’est la capacité du couple radiateur-thermostat à limiter au maximum les vagues de chaleur (chaud-froid) en s’adaptant aux conditions climatiques variables dans une journée (plus froid la nuit, apport solaire à la mi-journée, etc.) et aux variations de la demande (occupation ou non de la pièce par les habitants).
    • L’idéal est que la température ne varie que très peu autour de la consigne de température fixée par le thermostat, quels que soient ces changements.
    • La variation temporelle doit être la plus faible possible. En savoir plus sur la variation temporelle des systèmes de chauffage.

3) la réactivité de l’émetteur :

    • Le radiateur doit, par conception, comporter le moins d’inertie possible afin d’être le plus réactif possible face à la demande. Le radiateur doit chauffer la pièce rapidement dès que la présence des occupants est détectée ou dès que la température cible programmée n’est plus atteinte.
    • Pour chauffer rapidement la pièce la composante rayonnante doit être la plus élevée possible. Ceci est d’autant plus vrai que la pièce est froide. C’est la raison pour laquelle les radiateurs infrarouges sont particulièrement performants pour les pièces non chauffées en cas d’absence.

Les 2 premiers critères sont “englobés” dans la notion de coefficient d’aptitude : variation spatiale la plus faible possible + variation temporelle la plus faible possible = Coefficient d’aptitude le plus faible possible.

Selon le certificateur LCIE à l’origine du cahier des charges de la marque NF électricité performance (normalisateur AFNOR),

” Coefficient d’aptitude (c.a.) = (DM/2+AM)/2

  • DM est la moyenne des valeurs de dérive calculée à partir des résultats individuels obtenus lors des essais de certification de l’ensemble des produits d’une gamme déclarée et définie par le demandeur.
  • AM est moyenne des valeurs d’amplitude calculée à partir des résultats individuels obtenus lors des essais de certification de l’ensemble des produits d’une gamme déclarée et définie par le demandeur.  “

Complexe ? Rassurez-vous, le coefficient d’aptitude est fourni directement par les fabricants qui font certifier leurs radiateurs.

Le coefficient d’aptitude par technologie de chauffage électrique : spécificité des radiateurs à infrarouge

Comme indiqué plus haut, la composante radiative (ou rayonnante = chauffer les masses) doit être la plus importante possible pour satisfaire les critères de performance. En d’autres termes la composante convective (convection = chauffer l’air) doit être la plus faible possible.

Or, pour obtenir une valeur certifiée du coefficient d’aptitude il est impératif que l’organe de régulation de la température (en d’autres termes le thermostat) soit partie intégrante du radiateur (embarqué). En effet, si de part sa conception, le radiateur peut être piloté par n’importe quelle technologie de thermostat (filaire analogique, filaire numérique, sans fil local, sans fil par internet, etc.), il ne pourra pas obtenir de valeur certifiée.

Cela ne signifie en rien que le radiateur n’est pas performant ou bien qu’il n’égale pas les radiateurs référencés comme satisfaisant une norme (comme NF électricité performance). C’est bien le mode de certification qui interdit cette possibilité comparative. Aussi, les radiateurs à infrarouge, dans leur grande majorité, n’intègrent pas de thermostat pour laisser la plus grande souplesse possible en termes de pilotage. Cette technologie pourtant très performante (pour les meilleurs d’entre eux) satisfait de base un taux de rayonnement inégalé pour les autres technologies de radiateurs.

chauffage par rayonnement les meilleurs radiateurs

La partie rayonnante du radiateur doit être la plus importante possible

Explication en vidéo (2 mn) des différences entre chauffage par convection et par rayonnement

Quelles valeurs du coefficient d’aptitude cibler pour un radiateur performant ?

Plus le Coefficient d’aptitude est faible mieux c’est.

Exemples de radiateurs électriques performants (selon la norme NF électricité Performance) :

  • Radiateur chaleur douce connecté à façade chauffante + corps de chauffe aluminium INGENIO thermor : C.A. excellent de 0.07
  • Panneau rayonnant Solius Atlantic Amadeus 2 Thermor (de 500w à 2000W) : C.A. excellent de 0.08
  • Radiateur Super Fonte active® à Chaleur Douce Intégrale Calidou NOIROT : C.A. excellent de 0.08
  • Radiateur chaleur douce à inertie DIVALI Atlantic : C.A. excellent de 0.08
  • Panneau rayonnant Solius Atlantic Amadeus 2 Thermor digital (de 500w à 2000W) : C.A. excellent de 0.05 (équipé d’une régulation électronique numérique à compensation de dérive) de précision 0,1°C
  • Panneau rayonnant Solius Ecodomo Atlantic : CA de 0.14
  • Radiateur chaleur douce fluide caloporteur ACCESSIO Atlantic : CA de 0.14
  • Panneau rayonnant Tatou Atlantic : C.A. de 0.17

En savoir plus sur les radiateurs et le chauffage électrique

Dossier Expert : Quelles sont les caractéristiques du radiateur idéal ?

Dossier Expert : Comment évaluer facilement le nombre de radiateurs électriques et la puissance calorifique nécessaire à vos besoins ?

Comment choisir un radiateur infrarouge : Les meilleurs radiateurs à infrarouge

Quels sont les radiateurs conformes à la norme NF électricité performance 3* ?

Quels radiateurs électriques répondent à la directive européenne EcoDesign ?

Dossier Expert : Pourquoi et comment augmenter la température ressentie dans une pièce chauffée ?

Dossier Expert : Comment chauffer efficacement les espaces complexes ou très difficiles à isoler ?

Dossier Expert : Comment chauffer efficacement une véranda ?

Découvrez les dernières innovations des sociétés leader en matière de chauffage électrique

degxel
heat4all
chauffage thermor

FOX67

Résumé
Quel est l’intérêt du coefficient d’aptitude pour un radiateur électrique ? Le coefficient d'aptitude (C.A.) traduit la performance d'un radiateur électrique
Titre de l'article
Quel est l’intérêt du coefficient d’aptitude pour un radiateur électrique ? Le coefficient d'aptitude (C.A.) traduit la performance d'un radiateur électrique
Description
Le coefficient d’aptitude (C.A.) est propre aux radiateurs électriques. C’est une donnée qui permet de caractériser la performance de la régulation (le thermostat pour faire simple) et la réactivité de l’émetteur de chaleur (le radiateur). Le radiateur peut-il réchauffer la pièce rapidement ? Maintenir la température sans variation ? Assurer une température homogène du sol au plafond ? C’est ce coefficient qui répond à ces 3 questions ! Cette donnée réglementaire (pour une partie des radiateurs) permet donc de comparer la performance de nos radiateurs
Auteur
Foxof
Foxof
Meilleures innovations pour l’habitat