Home / Construction / Rénovation : comment choisir un revêtement de sol intérieur adapté à l’usage ? (español – english)

Comment choisir un revêtement de sol intérieur adapté en rénovation ?

Partagez cette page

Encore plus qu’en neuf, en rénovation, un revêtement de sol adapté est primordial pour répondre avec satisfaction, et de façon pérenne, à l’usage prévu.

Sommaire :

  • Présentation des contraintes à prendre en compte pour le choix d’un revêtement de sol
  • Les fibres naturelles : Sisal, jonc de mer, fibre de coco, fibre de bambou
  • La moquette : confort et raffinement
  • Le bois : élégance et durabilité
  • Les vinyles : simplicité d’entretien, prix attractif
  • Les carrelages : résistants dans durée et larges possibilités d’usage
  • Tableau comparatif des différentes solutions au regard des principaux critères

Rénovation d’un sol existant, les contraintes à prendre en compte

Plusieurs paramètres entrent en jeu dans le choix du revêtement de sol intérieur :

  • l’état de surface existant (planéité, résistance,etc.), la possibilité ou non de le recouvrir,
  • l’usage (pièce humide, usage personnel/copropriété – résistance à l’usure -),
  • la praticité (nettoyage, en termes de pose, …),
  • répondant à des contraintes écologiques,
  • l’impact sur la santé des occupants (cov, allergies, revêtement réduisant le risque de chutes, etc.).
  • le rendu esthétique et chaleureux,
  • le confort au toucher (pieds nus),
  • le confort sonore : degré de performance acoustique (en particulier en cas d’étages),
  • la contribution à l’amélioration thermique de l’isolation.
revêtement de sol fonction de l'usage

Choisir son revêtement de sol selon l’usage de la pièce !

Le Sisal, la fibre de coco, le jonc de mer, le jonc de montagne : des revêtements naturels

Cette famille de revêtements de sol (100% fibres végétales) est plus saine pour la santé car elle n’émet pratiquement pas de Composés Organiques Volatils COV (Classe COV A +). Attention cependant à la colle employée et aux éventuels additifs sur la fibre (teinture). Bien vérifier l’étiquette correspondant au niveau de pollution.

emissions dans l'air intérieur
sisal fibre naturelle

Sisal

Caractéristiques du Sisal :

  • élégance : apporte du raffinement aux pièces,
  • variété de tons (peut être teint) : gris, acier, marron, noir, sable, naturel, beige, écru, orge, camel, taupe, etc,
  • variété de types de tissage : simple, double, chevrons, bouclé, tressé, tweed, etc,
  • aspect satiné. Tissage dense agréable au toucher,
  • antistatique, antibactérien et antidérapant,
  • régule l’humidité en l’absorbant et la restituant,
  • dossier en latex qui facilite la pose collée (épaisseur totale < 5 mm).
  • usage : pièces à vivre, chambres, couloirs, escaliers.

Cout matière (haut de gamme) : 70-90€/m2. Pose : 20€/m2.

Le Jonc de mer partage les mêmes caractéristiques que le Sisal avec les spécificités suivantes :

  • variété de tons (ne peut pas être teint) : vert clair, jaune, paille (en vieillissant), doré, beige, etc.,
  • tissage : chevron, torsade, damier,
  • plus résistant au passage que les autres fibres naturelles mais aussi moins confortable (marcher pieds nus, s’allonger),
  • plus résistant aux tâches.

Cout matière : 30€ et +/m2. Pose : 20€/m2.

jonc de mer

Jonc de mer

Caractéristiques de la fibre de coco :

  • similaires aux autres fibres naturelles (sisal, jonc de mer),
  • sa meilleure résistance permet de cibler les pièces à plus fort passage comme les escaliers ou les couloirs, ou les chambres d’enfants,
  • teintes : beige, marron,
  • dossier (support) en caoutchouc,

Cout matière (haut de gamme) : 25€/m2. Pose : 20€/m2.

Caractéristiques de la fibre de Bambou :

  • caractéristiques communes aux autres fibres,
  • plus dense il craint moins les zones à passage fréquent,
  • craint moins l’humidité

Cout matière : 40-60€/m2. Pose : 20€/m2.

Au delà des variétés de tons, les critères de choix importants dans cette famille de revêtements de sol naturels sont :

  • la nature du sol ou du revêtement existant et l’état de surface,
  • l’usage de la pièce : plus ou moins fort trafic, pièce humide, etc,
  • la hauteur des fibres (entre 3 mm et 7 mm) : avec ou sans relief,
  • la forme des fibres (tissage / tressage) : simple, double, chevrons, plat, bouclé, tressé, natté, tweed, etc. Le tissage plat est plus résistant que le tissage bouclé pour les pièces à plus fort passage,
  • la densité des fibres : selon le tressage ou tissage utilisé, la densité (et donc la résistance) sera plus ou moins importante,
  • la compatibilité éventuelle avec un sol chauffant (les revêtements naturels sont difficilement inflammables).

Poids posé : 2.5 à 4 kg par m2 en fonction de la densité de tissage choisie (léger, moyen, lourd).

Les principaux inconvénients de ce type de fibre (naturelle) :

  • craint les tâches (salissures, éclaboussures, etc.). Éviter les pièces avec contacts direct sur l’extérieur. Possibilité de traitement préventif anti-tâches,
  • le risque de rétractation après plusieurs années pour le jonc de mer et le sisal (la largeur peut varier de 2% à 3% selon l’humidité de l’air). Il est conseiller de l’humidifier légèrement tous les 6 mois (hors période humide) pour qu’elle garde son élasticité mais pas à grande eau,
  • déconseillé dans les pièces humides (cuisine, salle de bain) pour le sisal et le jonc de mer ou alors les pièces doivent être très bien ventilées (risque de moisissures),
  • risque de griffures et d’arrachage en cas de présence d’animaux de compagnie (ex. : chats),
  • bien protéger les bords (plinthes, seuils de porte) pour éviter qu’ils ne s’effilochent,
  • Pose collée relativement simple (dossier du revêtement en latex ou caoutchouc). Il convient cependant d’éviter les raccords avec les chutes autant que possible (aspect variable des différents lots)

La moquette : confort et raffinement

moquette innovation

Moquette velours 45€/m2

Caractéristiques de la moquette :

  • élégance : apporte du raffinement aux pièces, mat,
  • large variété de coloris et de coupe (poil long, poil court),
  • antidérapante, douce et chaude (pieds nus),
  • isolant thermique et phonique,
  • craint les tâches,
  • compatibilité chauffage au sol,
  • 2.5 kg/m2, qualité de l’air intérieur A+,
  • pose collée,
  • usage : chambres, couloirs, escaliers, bureaux, salons, salles de bain (spécialement adaptée),

Cout matière (haut de gamme) : 50-100€/m2. Pose : 40-60€/m2.

Le bois : élégance et durabilité

parquet massif

Plancher massif fond de wagon 140€/m2 (La Parqueterie)

Caractéristiques du plancher massif (toute l’épaisseur de la lame a été usinée dans une seule pièce de bois) :

  • élégance : apporte du raffinement aux pièces, mat,
  • choix important :
    • de coloris et d’essences (chêne, merisier, érable, etc.), de motifs (Versailles, Arember, etc.), de bords (chanfreinées, sans chanfreins, etc.),
    • de largeurs (ex : 70, 90, 100, 120, 140, 160 mm), de longueurs (ex : longueurs de 350 mm à 1000 mm) et d’épaisseurs (8 mm – 20 mm, 22 mm, 23mm) de lames,
    • de finitions (poncées brossées, sciées brossées, vieilli égrené brossé, etc.),
    • de type de pose : à l’anglaise ou joints perdus, en Bâton Rompu, en Point de Hongrie, en Coupe de Pierre, etc.
  • antidérapant, isolant thermique,
  • résistant à l’usure (indice de dureté Brinell) mais craint les tâches, voir l’épaisseur de la couche d’usure (ex : 9 mm),
  • 10-20 kg/m2 (fonction de l’épaisseur),
  • pose collée ou clouée,
  • compatibilité possible plancher chauffant en fonction de l’épaisseur, de la largeur de lames, et de la pose non clouée,
  • émission réglementaire de polluants volatils dans l’air selon étiquetage (qualité de l’air intérieur A+),
  • forêts gérées durablement et labels associés (PEFC, etc.),
  • usage : toutes pièces y compris humides avec traitement adapté (sauf sous-sol et caves. Hygrométrie comprise entre 7 et 11 % conformément à la NF EN 13226).

Cout matière (haut de gamme) : 60-250€/m2. Pose : 40-60€/m2.

Caractéristiques du plancher laminé, contre-collé (parement d’usure et contreparement de bois) :

  • large variété de coloris, essences au choix (chêne, merisier, érable, etc.) et finitions,
  • nombreuses longueurs (ex : de 800 à 2000 mm jusqu’à 4800 mm en XXL), largeurs (ex : de 140, 160, 180, 200, 220, 240 jusqu’à 350 mm) et épaisseurs (11, … 15 , 19, 20 mm, etc.).
  • antidérapante,
  • isolant thermique,
  • attention à la transmission du bruit dans les chambres d’enfants,
  • résistant aux tâches si traitement adapté,
  • compatibilité chauffage au sol et réfrigérant selon modèles et dimensions,
  • 10-15 kg/m2, qualité de l’air intérieur A+,
  • pose collée, à clouer ou parfois à clipser (petites dimensions),
  • usage : chambres, salons, salle à manger, salles de bain (si traitement adapté). Ne convient pas aux cuisines, escaliers, couloirs, bureaux, sous sols et caves. A privilégier dans les lieux spécifiques comme les bords de mer, en altitude, les résidences secondaires non chauffées en permanence et en présence de chauffage au sol basse température (quand on choisit des lames larges).

Cout matière (haut de gamme) : 50-150€/m2. Pose : 40€/m2.

plancher contre collé

Plancher laminé Merbau 89€/m2

plancher contre colle

Exemple d’épaisseur – Source Parqueterie de Bourgogne

parquet stratifie haro

Plancher stratifié haut de gamme HARO – Planche large à l’ancienne 4V Chêne

Le plancher stratifié est un revêtement de sol synthétique composé d’un support en fibres de bois et particules agglomérées surmonté d’un papier décor et d’un film de protection haute résistance.

Caractéristiques du plancher stratifié :

  • large variété d’imitations d’essence (chêne, érable, châtaignier, etc.) :
    • le relief de la lame va déterminer la qualité d’imitation jusqu’à créer l’impression d’un parquet en bois massif,
    • effet de variation de brillance sur les nervures,
    • les bords de chaque lame peuvent être droits ou biseautés (sur 2 côtés – allonge la pièce ou sur 4 côtés – effet planche),
  • épaisseurs : de 6 mm à 12 mm (en fonction de l’intensité du passage),
  • les lames ne perdent pas leur brillance au fil du temps,
  • simplicité de pose (à clipser) et d’entretien (résistant aux tâches, existe avec traitement spécifique pièces humides),
  • coût plus réduit que le parquet massif,
  • antidérapant,
  • léger, 5 kg/m2, qualité de l’air intérieur A+,
  • principe de la pose flottante (sans colle) : pose d’un film plastique d’étanchéité en polyéthylène (limiter les remontées d’humidité), puis d’une sous couche, puis du stratifié. Barre de seuil en alu peint pour raccorder esthétiquement 2 groupes de lames indépendantes (ex : 2 pièces).
  • usage : toutes pièces sauf chambres d’enfants (bruit d’impact), entrées, couloirs, escaliers, sous-sols, caves. Choisir la classe 23 pour un passage intensif.
parquet stratifie haro

Cout matière (haut de gamme) : 30-50€/m2. Pose : 20€/m2.

sous-couche parquet stratifié

sous couche protection thermique et phonique St Maclou

La pose d’un sous-couche additionnelle indépendante est très fortement recommandée pour limiter le bruit, améliorer l’isolation thermique ou encore pour être compatible avec un chauffage au sol.

Pour les copropriétés, le niveau de pression acoustique maximal est de 58 dB. Des précautions techniques de mise en œuvre sont parfois requises pour ne pas dégrader la performance acoustique du matériau et limiter les bruits d’impacts et d’équipements.

Cout matière (haut de gamme) : 10-15€/m2. Pose : 20€/m2.

Les Vinyles : simplicité de pose et d’entretien

revetement de sol vynile

Grande variété de coloris, textures, décors pour les vinyles

Caractéristiques du Vinyle :

  • pose relativement simple et rapide,
  • entretien facile,
  • adapté à la rénovation (faible épaisseur pas de rabotage des portes, léger),
  • large variété de coloris et textures,
  • bonne isolant phonique (silencieux à la marche) / thermique selon épaisseur,
  • compatibilité chauffage au sol,
  • disponible en rouleaux de différentes largeurs (2 m, 3 m, 4 m) à coller,
  • disponible sous forme de dalles/lames (auto-adhésives, à coller, à clipser),
  • Attention : l’état de surface doit être parfait pour ne pas voir ressortir les défauts avec le temps. Ragréage si nécessaire,
  • usage : chambres, couloirs, escaliers, bureaux, salons, salles de bain, cuisine, etc.

Cout matière (haut de gamme) : 30-50€/m2. Pose : 20-50€/m2.

Le carrelage : résistant dans la durée et nombreuses possibilités d’usage

Caractéristiques du carrelage :

  • large variété de coloris et textures (carrelage imitation parquet de bois, etc.),
  • carrelage brut ou traité (résistant à l’eau et aux tâches),
  • entretien facile, résistance à l’humidité (hydrophobes),
  • très longue durée de vie (note / classement UPEC qui mesure l’usure, le poinçonnement, la résistance à l’eau et la résistance aux agents chimiques),
  • surface dure et froide (moins confortable pour certaines personnes),
  • attention à la transmission du bruit en copropriété,
  • possibilité antidérapante,
  • compatibilité chauffage au sol,
  • 20-25 kg/m2,
  • pose collée (sol plat, propre et en bon état ou ragréage), pose scellée (sur une chape de mortier), pose clipsée,
  • usage : chambres, couloirs, escaliers, bureaux, salons, salles de bain, cuisine, etc.

Cout matière (haut de gamme) : 40-70€/m2. Pose : 70-130€/m2.

carrelage haut gamme

Carrelage haut de gamme – Porto Venere

Tableau comparatif des différentes solutions de revêtements de sol pour l’intérieur

Le tableau ci-dessous est une synthèse des caractéristiques comparées des revêtements de sol pour l’intérieur. En rénovation, la première question à se poser avant de casser l’existant et de se lancer dans des travaux longs et coûteux est de déterminer si le revêtement existant peut être recouvert ou non. Même en cas de possible recouvrement, une sous couche peut être nécessaire pour homogénéiser sur support.

(*) Possibilité de recouvrir l’existant

(**) Usage ciblé : bureau-bibliothèque, chambre, couloir – entrée, cuisine, escalier, salon, salle à manger, salle de bain – salle d’eau – wc

(***) Coût : 1-bon marché 2-modéré 3-élevé

Matière
Conditions de pose – Recouvrable*
Isolation Phonique – Thermique
Résistance à l’usure
Sain – écolog.
Usage ciblé**
Coût***
Sisal, jonc mer, fibre coco, etc. sol bien plat, propre et sec. (R=oui) très bonne (pho et the) selon épaiss. modérée sain / éco. selon approvisionnement ch, bur, sal, sdb (coco) 2 à 3
Parquet massif
sol plat, propre et sec. (R=oui) bonne (thermique) très bonne sain / éco. selon approvisionnement toutes pièces 2 à 3
Parquet contre collé
sol bien plat, propre et sec. (R=non) bonne (thermique) modérée sain / éco. selon approvisionnement ch, sal, sam, bord de mer, secondaire 2 à 3
Plancher stratifié
sol bien plat, propre et sec. (R=non) bonne (thermique) modérée ch, sal, sam, sdb, cuisine 2
Carrelage (tomettes, grès cérame, faïence, mosaïque, …)
sol bien plat, propre et sec. (R=oui) transmission du son très bonne sain / éco. selon approvisionnement toutes pièces 2 à 3
Pierre, pierre reconstituée, granit, ardoise, marbre, …
sol bien plat, propre et sec. (R=oui) bonne à très bonne sain / éco. selon approvisionnement toutes pièces 3
Vinyle – Sol plastique – Dalles PVC – Carrelage plastique clipsable
sol parfait. (R=non) très bonne (pho et the) selon épaiss. modérée à bonne selon épaisseur toutes pièces 1 à 2
Moquette (R=non sauf si fibres très courtes) très bonne (pho et the) selon épaiss. modérée Qair A+, Risques d’allergies ch, bur, sal, esc 2 à 3
Liège sol bien plat, propre et sec. (R=non) très bonne (pho et the) selon épaiss. modérée sain / éco. selon approvisionnement toutes pièces 2 à 3
Béton (ciré, lisse, coulé) sol bien plat, propre et sec. (R=oui) très bonne Qair A+ toutes pièces 3

En savoir plus sur les innovations en matière de construction

Dossier Expert : Comment choisir un isolant en prenant en compte tous les paramètres ?

Comment repérer facilement les ponts thermiques et anticiper les risques de moisissures ?

Dossier Expert : Pourquoi et comment augmenter la température ressentie dans une pièce chauffée ?

Dossier Expert : Comment chauffer efficacement les espaces complexes ou très difficiles à isoler ?

Dossier Expert : Comment chauffer efficacement une véranda ?

radiateur-extra-plat

Voir le Catalogue 2020

VOIR
radiateur-extra-plat-design

Radiateurs infrarouges 2 cm d’épaisseur

VOIR

Découvrez les dernières innovations des sociétés leader en matière de chauffage électrique et de régulation thermique

saint maclou
haro
logo-la-parqueterie

FOX79

Résumé
Comment choisir un revêtement de sol adapté en rénovation ?
Titre de l'article
Comment choisir un revêtement de sol adapté en rénovation ?
Description
- Le Sisal, la fibre de coco, le jonc de mer, le jonc de montagne : des revêtements naturels - Le Vinyle, le carrelage, le parquet, etc. - Tableau comparatif des caractéristiques essentielles pour le choix pour chaque revêtement : conditions de pose, isolation Phonique – Thermique, durabilité, sain – écologique, usage ciblé
Auteur
Foxof
Foxof
Meilleures innovations pour l’habitat